Skip to Content

08 11 - Podgorica

TORDRE

TORDRE

Chorégraphie de Rachid Ouramdane (CCN2 Grenoble)

KIC «Budo Tomovic»

Mercredi 8 novembre à 20h

Avec le soutien de Teatroskop dans le cadre de FranceDanse Orient-Express. Teatroskop est un programme initié par l’Institut Français, le Ministère de la Culture et le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

À PROPOS

« Il y a le « show » et il y a les coulisses. La lumière des spotlights et la pénombre autour. La face A et la face B. Il y a les mouvements qu’un danseur exécute et il y a ceux qui le fondent. TORDRE s’ouvre malicieusement sur la musique de Funny Girl, le film musical américain de William Wyler. Deux danseuses déboulent sur le plateau. Avec elles on sourit des grands archétypes du corps glorieux tel que Broadway l’a fantasmé. Pour mieux tordre,ensuite, la référence et pénétrer dans une autre histoire du corps, plus intime, plus fragile. C’est l’histoire de deux interprètes qui accompagnent depuis plusieurs années le travail Rachid Ouramdane (la première danse dans Des témoins ordinaires, Sfumato et Tenir le temps la seconde dans Looking back, Sfumato et Tenir le temps). L’histoire de la danseuse lituanienne Lora Juodkaite qui, en tournant sur elle-même jusqu’au vertige, a développé une pratique gestuelle personnelle qui l’accompagne depuis qu’elle est enfant. Et l’histoire de la danseuse britannique Annie Hanauer, bougeant avec une prothèse de bras articulée qui la prolonge et la constitue tout à la fois. Chacune à leur manière ont développé un «savoir-faire» connu d’elles seules, ont inventé une pratique devenue pour elles, aujourd’hui, consubstantielle. Avec ce double portrait créé en 2014, Rachid Ouramdane sonde l’endroit ténu où le mouvement oscille entre poétique et témoignage. Portraitiste dans Superstars ou Cover, autobiographe dans Loin…, enquêteur dans Des témoins ordinaires, il poursuit ici un registre documentaire qui a popularisé sa signature l’international : celui  de la révélation pudique et de la mise en scène patiente et délicate de la confidence. Atmosphère enveloppante et hypnotique, qualité d’écoute et de contemplation… Rachid Ouramdane parfait, dans TORDRE, son art subtil de la composition et place la focale là où il sait le mieux la poser : entre étrangeté irréductible et proximité.

Eve Beauvallet

FranceDanse Orient-Express

Les éditions FranceDanse proposent un temps fort autour de la scène chorégraphique française. Lancées en Europe en 2007, elles ont ensuite investi l’Asie, l’Océanie et l’Amérique du Nord et, en 2016, l’Amérique du Sud.  Avec FranceDanse Orient-Express, c’est la première fois que plusieurs pays coopéreront autour de cet événement à travers l’Europe du Sud-Est. Des événements parallèles aux spectacles viendront compléter le programme : rencontres avec le public, volet audiovisuel, workshops menés par les artistes etc. Le relais spécialisé  TEATROSKOP a été initié en 2011 dans le but de dynamiser les échanges entre la France et l’Europe du Sud-Est dans le spectacle vivant. Il couvre ce domaine  dans ses formes les plus contemporaines et audacieuses. Il envisage  l’Europe du Sud-Est dans une acception large incluant Albanie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Grèce, Hongrie, Kosovo, ARY Macédoine, Monténégro, Roumanie, Serbie, Slovénie, et Turquie.

Avec le soutien de Teatroskop dans le cadre de l’édition FranceDanse Orient Express et de Treves.

 

Production déléguée CCN2-Centre chorégraphique national de Grenoble — Direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane
Coproduction L’A./Rachid Ouramdane, Bonlieu – Scène nationale d’Annecy, la Bâtie – Festival de Genève
dans le cadre du projet PACT bénéficiaire du FEDER avec le programme INTERREG IV A France-Suisse
Avec le soutien du Musée de la danse, Centre chorégraphique national de Rennes et Bretagne.
Pièce créée avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication / DRAC Île-de-France
dans le cadre de l’aide à la compagnie conventionnée et de la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique.
Le CCN2 est financé par la Drac Auvergne – Rhône-Alpes/Ministère de la culture et de la communication,
Grenoble-Alpes Métropole, le Département de l’Isère, la Région Auvergne – Rhône -Alpes
et soutenu par l’Institut français pour les tournées internationales.

Crédit photographique Patrick Imbert

ÉVÈNEMENTS CULTURELS, PROGRAMME

Infos

KIC Budo Tomovic

08 11

Podgorica

08 11 - Podgorica

TORDRE

TORDRE

Koreografija:  Rašid Uramdan (Nacionalni koreografski centar Grenobl)

KIC « Budo Tomović »

8. novembar u 20.00

Idejni tvorci programa koji se, u okviru FranceDanse Orient-Express-a, realizuje uz podršku  Teatroskop-a su : Francuski institut, Ministarstvo kulture i Ministarstvo za Evropu i spoljne poslove.

 

Gospodin Uramdantrupu će uz pomoć dvije plesačice izvesti koreografiju pod nazivom TORDRE. U okviru regionalne turneje će pored Podgorice posjetiti i Rumuniju, Albaniju, Kosovo i Sloveniju.

Uvrtanje kao motiv, intimnost kao pokretač. U predstavi TORDRE, Rašid Uramdan uranja u srce izvođača i sa velikom skromnošću pokazuje razgolićen ples.

Šou i kulise. Svjetlost reflektora i polutama oko njega. Strana A i strana B. Pokreti koje izvodi plesač i pokreti koji ga rastapaju. TORDRE podsmješljivo počinje uz muziku Funny Girl, američkog filmskog mjuzikla Vilijama Vajlera. Na scenu stupaju dvije  plesačice koje podvrgavaju smijehu čuvene arhetipove veličanstvenog tijela o kakvom je Brodvej maštao. Kako bi se bolje uvrtale,  ulaze u drugu priču o tijelu, intimniju i  krhkiju. Ovo je priča o dvije plesačice koje već nekoliko godina prate rad Rašida Uramdana : prva pleše u Običnim svjedocima, Sfumatu i Držeći vrijeme, a druga u Looking back, Sfumatu i Držeći vrijeme. Priča o litvanskoj plesačici Lori Judkaite, koja je vrtjeći se oko sebe do vrtoglavice, razvila lični gestovni pečat koji je prati još od djetinjstva. Priča o britanskoj plesačici Ani Hanauer koja se kreće sa zglobnom protezom za ruku, koja je istovremeno produžava i čini. I jedna i druga su na svoj način razvile sebi svojstveno umijeće i izgradile jedinstven način pokreta koji je danas njihov sastavni dio. Sa ova dva portreta koja su nastala 2014. godine, Rašid Uramdane traži skriveno mjesto gdje pokret oscilira između poezije i svjedočenja.  Nakon rada na stvaranju likova u Superstars-u i Cover-u, autobiografiji u Loin-u, istraživačkog rada u Običnim svjedocima, Rašid nastavlja sa dokumentarnim zapisom po kome je postao poznat na međunarodnoj sceni.  U pitanju je stidljivo otkrovenje, strpljivo i fino režiranje povjeravanja koje stvara hipnotizirajuću atmosferu dajući poseban kvalitet slušanju i posmatranju. Rašid Uramdan je savršen u komadu TORDRE. Svojom suptilnom vještinom kompozicije stavlja akcenat tamo gdje to zna najbolje: između neukrotive neobičnosti i blizine.

 

 

Production déléguée CCN2-Centre chorégraphique national de Grenoble — Direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane
Coproduction L’A./Rachid Ouramdane, Bonlieu – Scène nationale d’Annecy, la Bâtie – Festival de Genève
dans le cadre du projet PACT bénéficiaire du FEDER avec le programme INTERREG IV A France-Suisse
Avec le soutien du Musée de la danse, Centre chorégraphique national de Rennes et Bretagne.
Pièce créée avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication / DRAC Île-de-France
dans le cadre de l’aide à la compagnie conventionnée et de la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique.
Le CCN2 est financé par la Drac Auvergne – Rhône-Alpes/Ministère de la culture et de la communication,
Grenoble-Alpes Métropole, le Département de l’Isère, la Région Auvergne – Rhône -Alpes
et soutenu par l’Institut français pour les tournées internationales.

Crédit photographique Patrick Imbert

PROGRAM

Infos

KIC Budo Tomovic

08 11

Podgorica